Comment bien régler votre poêle à granulés

Le bon réglage d’un poêle à granulés est essentiel pour sa performance et a fortiori pour faire des économies sur sa facture de chauffage. En effet, si certaines marques affichent des rendements de 80%, ils peuvent malheureusement atteindre péniblement 60% si les réglages sont mal faits. Un bon réglage signifie donc un bon rendement tel qu’il a été promis par le fabricant mais surtout une baisse de la consommation en bois. Encore faut-il savoir si son poêle est bien réglé ! Petit tour de certains réglages.

Plus d'informations sur votre habitat

Réglages automatiques ou manuels

Dans un premier temps, il est indispensable de savoir si le poêle à granulés fait ses réglages automatiquement ou si l’appareil doit être réglé manuellement. En général, le poêle dispose alors d’une fiche de réglages fournie par le fabricant, mais ce n’est pas toujours le cas. C’est l’installateur qui doit pouvoir éclairer le client sur le type de réglages du poêle.

Régler la qualité d’air de combustion

A priori, les réglages qui sont effectués en usine sur la vis sans fin d’alimentation des pellets, la température etc. sont fiables et ne nécessitent pas d’affinage. Néanmoins, le débit d’air en entrée peut être ajusté au regard de la qualité des pellets, de celle du tirage et du régime du vent. Ce réglage est particulièrement important en zone ventée ou en présence d’une pente de toit atypique. C’est le ventilateur d’extraction des fumées qui induit l’admission d’air. S’il est ralenti, il y a moins d’air de combustion et les granulés brûlent beaucoup moins vite. N’oubliez pas qu’un poêle à granulés peut s’éteindre si les pellets brûlent trop vite. Pour le savoir, rien de plus simple que d’observer les pellets : si lorsqu’ils se consomment, ils « dansent » dans le brûleur, c’est que l’admission d’air est trop importante. Il convient alors de diminuer un peu la quantité d’air pour réduire la vitesse de combustion.

Régler le débit d’air

Le bon réglage du débit d’air peut également réduire sa consommation de l’ordre de 10%, en sous-alimentant légèrement le brasier, ce qui produira plus de braises et des flammes moins vives. Pour réduire sa facture, mieux vaut favoriser l’efficacité que l’esthétique des belles flambées !

N’oubliez pas non plus de fixer la température de consigne à un niveau de confort suffisant, mais sans plus : chaque degré supplémentaire occasionne près de 7% de surconsommation. De même, les plages horaires de fonctionnement peuvent être finement programmées sur la plupart des poêles : autant en profiter pour ajuster plus finement les périodes de chauffe aux heures de présence effectives, ce qui vous assurera de bonnes économies.

Régler le débit de granulés

Les poêles à granulés sont dotés d’un réservoir à combustible puisque leur alimentation est automatique. Les granulés sont des copeaux de bois compressés ou de la sciure compressée de 6 à 9 mm de diamètre et 2 cm de longueur. Ils sont acheminés automatiquement vers le brasier par une vis sans fin. Celle-ci est animée par un moteur électrique dont la cadence dépend de la température désirée. Il est recommandé d’avoir une ventilation supérieure ou égale au débit du granulé.

Quoi qu’il en soit, le client doit sans hésiter aborder la question des réglages avec son installateur. C’est ce dernier qui saura effectuer les réglages qui conviennent et répondre à toutes les questions.

Plus d'informations sur votre habitat

Besoin d’un renseignement, n’hésitez pas, contactez le Service Client Class&Co afin de trouver la solution la mieux adaptée à votre projet et votre budget.

Contactez-nous

Photos non contractuelles